La biographie d’Alexandre Bigot par Hélène Bedague

Vase
Vase
Plat
Plat
Facade
Facade

Très éloignée du monde de la céramique dans son milieu professionnel, Hélène Bédague devait pourtant être destinée à s’intéresser à Alexandre Bigot. Arrivée à l’age de 11 ans dans la commune de Mer, elle habite à quelques mètres du site de l’ancienne usine du célèbre céramiste, transformée en usine de fonderie.Elle croise à nouveau ses pas lorsqu’elle vient habiter à Courbevoie et découvre médusée une cheminée Bigot dans l’appartement d’un de ses voisins. Il n’en faut pas plus pour commencer une recherche qui prendra 5 ans pour retrouver les traces du céramiste….
jusqu’à retrouver quelques documents de l’usine conservés précieusement par Gerhard Dietrich qui avait fait sa thèse sur Alexandre Bigot.

Hélène Bédague est membre du Club des Collectionneurs de Céramique.

Portrait d'Alexandre Bigot
Portrait d'Alexandre Bigot


Alexandre Bigot (1862-1927) est un acteur majeur de la céramique Art Nouveau française. Ce docteur en chimie, formé par un maître en géologie s’intéresse très tôt à créer des émaux comparables aux gemmes naturels. Conscient que les expériences de laboratoire menées à Paris limitent ses recherches à un territoire expérimental, il décide d’implanter en 1889 à Mer, son village natal du Loir et Cher, une manufacture où il réalisera avec succès des recherches ambitieuses et fondatrices sur la qualité, la palette et la résistance des grès émaillé. Pour la création des formes, il s’en remet à divers sculpteurs avec lesquels il partage un désir de création exigeante et virtuose. Sélectionné par Samuel Bing, fondateur du magasin L’Art Nouveau à Paris, il crée et côtoie l’excellence du moment. Baigné dans la vie parisienne, membre de nombreuses associations dont celle des architectes, il comprend très tôt le formidable enjeu de l’avènement du ciment armé. Ses contributions à l’architecture art Nouveau, surtout à Paris, mais aussi à l’étranger, lui valent d’être définitivement associé aux fleurons de la céramique architecturale.

Télécharger le bon de Commande en PDF

Retour

Ajouter un commentaire

Commentaire de degouges | 30.06.2018

Bonjour,

Bigot , ce n 'est pas que la pâtisserie à Amboise et je suis ravie d'apprendre qu'Alexandre Bigot est écrit sur un magasin de vente à Amboise.
Bigot en lettres bleues sur fond de grès. Pouvez-vous me donner l'adresse exacte ,s'il vous plaît? Merci à l'avance

Commentaire de Bedague | 16.01.2018

Merci pour votre message,
Je vois que vous partagez cette même passion pour Alexandre Bigot et cela me réjouit, il a été tellement difficile de porter ce projet mais j'ai tellement eu de plaisir à faire toutes ces recherches et à rencontrer des gens passionnants et amoureux de la Céramique.
je reviens régulièrement à Mer et donc à Blois.
Vous pouvez me contacter à travers cette adresse email : helene.bedague@orange.fr

Cordialement
Hélène Bédague

Commentaire de Antiquaire Blois | 04.01.2018

Bonjour
c'est avec plaisir que j'ai parcouru votre livre sur Bigot après l'avoir acheté
belles documentations
Bigot est pour moi le plus célèbre céramiste de la région Centre et surtout connu dans le monde entier grâce à ces collaborations célèbres d'artistes Guimard Majorelle et d'autres que vous citez dans votre excellent livre.
J'aurai aimé vous rencontrer pour vous parler de cette passion pour l'art du feu Bigot et les autres céramistes
La valeur des céramiques est celle qui nous pousse à les posséder dans la mesure où l'oeuvre est d'une réalisation parfaite et non pour spéculer.
Bigot est présent dans ma boutique depuis 26 ans à Blois.
Les oeuvres de Bigot sont souvent au détour d'une rue, dans une ville, dans des halls que j'ai cherché aussi et c'est magique.
Dès que l'on connait sa technique ses couleurs. Il nous transporte dans ses fours....
Très peu d'oeuvre de lui dans les musées. Son art est dans la rue, sur les immeubles maisons, et autres
Pas de grande rétrospective sur tous les céramistes de la région Blois, et les environs
Bigot son usine à Mer quand j'ai vu les bulldozer raser le site, cela vous émeut, car il y avait encore des plaques aux iris sur les murs extérieures, peut-être ont elles été récupérées .
Cordialement
Antiquaire à Blois

Commentaire de Hélène Bédague | 18.06.2017

Bonsoir

Il est difficile de répondre à votre question car la valeur de l'objet va dépendre de sa rareté et de la qualité (pour Alexandre Bigot de son émail), de sa signature mais surtout de potentiels acheteurs qui chercheront à compléter leurs collections. Une vente doit avoir lieu à Blois en Septembre avec le commissaire priseur Pousse Cornet. Vous verrez certaines pièces en vente, je ne sais pas si vos pièces sont semblables. Il serait intéressant de les voir . D'autre part votre beau père a t il des souvenirs de l'activité de l'usine ou des documents? cordialement Hélène Bédague

Commentaire de gandon éliane | 15.06.2017

bonjour,
j'ai une question concernant quelques céramiques d'alexandre bigot que je détiens ; notamment une grappe de raisin et un pot; je suis
décidée à les vendre mais je n'ai aucune idée de leur valeur ; si vous pouviez me donner une idée , je vous en remercie à l'avance ;
(mon beau-père travaillait à l'usine de Mer en loir et cher
cordialement ;
Me gandon

Commentaire de gandon éliane | 15.06.2017

bonjour,
j'ai une question concernant quelques céramiques d'alexandre bigot que je détiens ; notamment une grappe de raisin et un pot; je suis
décidée à les vendre mais je n'ai aucune idée de leur valeur ; si vous pouviez me donner une idée , je vous en remercie à l'avance ;
(mon beau-père travaillait à l'usine de Mer en loir et cher
cordialement ;
Me gandon

Écrivez votre message ici