Restons en contact et jouons collectif

Chers amis céramophiles,

Ce que nous vivons est inédit. Vous restez confinés et vous avez raison. Vous suivez avec attention et inquiétude l'évolution de la situation. Pour le moment, le temps est comme suspendu. Vous en profitez pour traiter quelques affaires restées en suspens. Nous allons tous demeurer, peut-être durablement, dans un environnement de proximité, coupés des rencontres sociales habituelles. Certains d'entre vous côtoieront peut-être le virus, du plus loin possible je l'espère.

Le monde céramique va lourdement subir les conséquences de cet arrêt des activités, marchés de potiers et expositions annulées, centres céramiques et galeries fermées, cours et formations suspendus. Alors que, en ce début de printemps, beaucoup se préparaient à présenter leurs nouvelles créations. En ce moment difficile, restons présents et solidaires auprès de nos amis potiers et céramistes.

Le Club a créé des liens humains. Je sais que vous maintiendrez ces relations par des contacts directs. Je crois aussi que, plus généralement, le Club peut être un lieu d"échanges entre tous. L'isolement auquel nous contraint le confinement ne doit pas être un repli. C'est la moment de renforcer le collectif. Notre site électronique est notre lieu du collectif. Nous l'avons fait évoluer dans ce but. Peut-être des aménagements sont-ils encore nécessaires pour en améliorer la fluidité. C'est en l'utilisant que nous pourrons identifier les points à améliorer.

Je suggère que nous en profitions pour que chacun d'entre vous, d'entre nous soit plus actif sur le site. Pour que chacun prenne l'habitude de mettre en ligne régulièrement des réflexions, des idées, des observations, ce que nous avons repéré, ce que cela nous suggère, nos réactions à la vie céramique, ce que nous avons envie de dire aux autres, ce que nous apprenons de la vie du monde céramique. Et que nous nous répondions pour que le forum soit un lieu d'échanges vivant.

Le site est aussi un support de diffusion auprès du grand public. Nous pouvons relayer des messages de nos amis potiers et céramistes, pour les aider à atteindre des publics plus larges. Tachons d'être utiles, comme nous le pouvons, en fonction de nos moyens.

Le Club est un succès par la dynamique collective qu'il a créée et la visibilité qu'il a donnée aux collectionneurs de céramiques contemporaines. Mais comme je l'ai dit à l'assemblée générale, je regrette que nous n'ayons pas créé une communauté numérique, ni vraiment constitué un corpus de savoir collectif. Même si le moment est difficile, c'est peut-être l'occasion d'un rebond. Le site est un moyen d'information trop souvent à sens unique. Ses outils participatifs restent insuffisamment utilisés. L'occasion nous oblige à prendre le temps, à nous pauser. Je suggère que nous profitions de cette période pour que chacun s'approprie le site. Intervenir sur le site doit devenir un réflexe et si vous rencontrez des contraintes techniques, dites le nous. Nous pouvons le faire évoluer.

Le plus simple pour dialoguer entre nous est de mettre des commentaires sur le forum. D'autres procédures en libre service sont possibles. Nous avons remis le mode d'emploi sur le site. Il est aussi en annexe du compte rendu de l'assemblée générale envoyée hier. Je suis à votre disposition pour vous aider à maitriser les procédures.

Merci de vos commentaires, réactions, suggestions ; nouvelles tout simplement .

Mais surtout, surtout, suivez les consignes de confinement à la lettre pour votre bien et celui des autres.

Amicalement votre.

Bernard Bachelier

 

Le fil de discussion

Commentaire de stephane1 Koz d One | 21.03.2020

Le fil de discussion est ouvert

Commentaire de Bernard BACHELIER | 21.03.2020

ouverture du fil restons en contact. Nous avons ouvert un fil sur lequel vous pouvez laisser des commentaires facilement en continue. Il vous suffit d'entrer dans votre espace personnel. (identifiant adresse mail complète mot de passe club1cer ) Donnez de vos nouvelles tout simplement, mais aussi des avis, des informations et des suggestions. Montrez que le monde céramique est vivant et que le Club est un lieu d'échanges.

Commentaire de Denise et Michel MEYNET | 21.03.2020

Bonjour à toutes et à tous, les collectionneurs sont, en principe, des gens ayant de fortes convictions, de la patience et de la ténacité voire même un peu de malice, toutes caractéristiques propres à décourager les virus, surtout ceux venus de la patrie de la porcelaine...À Lyon nous n’avons pas de balcon, pas de musée et encore moins de galerie mais Denise est d’accord pour m’aider à faire le catalogue de mes céramiques à moi, ça va être magnifique, voilà un bon sujet pour toutes et tous, la différence entre une accumulation et une collection c’est le catalogue qui aide les héritiers et les notaires...donc courage, photographiez, classez, identifiez, n’oubliez pas les dimensions et même le poids si c’est du Hervé Rousseau....à bientôt. Michel&Denise

Commentaire de Alain CERVANTES | 21.03.2020

Merci Bernard pour cette initiative et Michel et Denise pour ce conseil. Pensées amicales à tous les Céramophiles.

Commentaire de Catherine PETIT | 21.03.2020

Merci à vous de nous donner l'occasion de partager envies et idées autour de la céramique.
Je viens de regarder la vidéo sur la collection de bols de Bernard, c'est très clair et très pédagogique. Bravo. Je me réjouis à l'idée de passer d'autres bons moments avec les vidéos suivantes...Je n'ai pas une grande collection, mais je vais profiter de cette "pause" pour au moins rassembler les preuves d'achat de mes pièces...
Prenez-soin de vous les amis. Catherine Petit

Commentaire de Bernard BACHELIER | 22.03.2020

merci Alain, chers amis, notre ami, Alain Cervantès nous a adressé une tribune intéressante. Je l'en remercie. J'espère qu'elle va suscité des discussions et d'autres propositions. Je vous avoue que votre silence à la suite de mon message d'hier me laisse en attente..... La période est angoissante, soyons solidaires

Commentaire de Vincent TOURNEBIZE | 22.03.2020

Je comprends ton impatience, Bernard, mais ici, pour moi, je n'ai pas plus de temps que d'habitude, et c'est bien peu, surtout pour l'ordinateur. Le confinement, dans la campagne profonde, c'est très proche de la vie courante. J'ai beaucoup de chance et en suis conscient.
De plus, dès que les beaux jours reviennent, j'ai mille choses à faire à l'extérieur ; même si nous avons dû annuler le festival "Regards sur lé Féminité" que nous avions prévu du 4 au 13 avril, j'ai engagé du travail sur deux grandes sculptures que je comptais inaugurer le samedi 4/04. Je ne vais quand même pas les abandonner pour cause d'annulation de la cérémonie !
Je les baptiserai tout seul, c'est tout, mais je serai à l'heure si tout va bien…. et je ne manquerai pas de boire un petit coup pour l'occasion quand même !
En attendant je sais évidemment que ce confinement doit être bien plus difficile pour beaucoup d'entre vous, et je pense souvent à celles et ceux qui sont dans l'inquiétude, voire dans la maladie, et pour qui cette période est franchement désagréable.
Cependant, je m'évertue à continuer à jouir des belles journées que nous avons et à profiter de ce qu'il y a de bon dans la vie.
Je vous souhaite le confinement le plus tolérable possible, en espérant que la fin de cette période de crise ne tardera pas de trop.
Prenez bien soin de vous.
Amicalement,
Vincent Tournebize

Commentaire de Didier JACQUEMIN | 22.03.2020

Les Jacquemin vont bien ; ils sont dans leur jardin depuis une semaine et il y a encore fort à faire !
Il n’aura jamais été aussi beau !
Mais je pense aussi à faire des photos des céramiques qui sont dans le Berry !
Et nous pensons bien à tous, et surtout aux personnes malades, endeuillées, isolées...
À bientôt... au plus vite !

Commentaire de Bernard BACHELIER | 23.03.2020

restons en contact et soyons solidaires, Ce que me suggère le message de Vincent, impatience oui et non, plutôt perplexité du manque de réactions de nos amis. Il me semble que c'est le moment de montrer que nous sommes une communauté, un collectif. J'imagine bien que chacun a d'autres cercles, familiaux, amicaux, associatifs... Mais nous partageons un intérêt commun et je pensais que ce partage dépassait le fait de se retrouver pour acheter des pots. Le site est aussi un moyen de diffusion, c'est l'idée soyons solidaires. Je ne doute pas que beaucoup comprennent et partagent ces sentiments. Mais tant qu'ils ne le disent pas, on ne le sait pas.
Pour Vincent, on peut mettre en ligne, un dossier sur "Regards sur la Féminité",

Commentaire de Fanny JUILLIARD | 23.03.2020

Nous avons écouté avec un grand interêt l’interview de Jean Girel . Dommage que celui-ci n’ait parlé surtout que de sa quête de connaissances et de processus de création ....et fort peu, m’a t il semblé d’une quelconque recherche de la beauté . Je crois même ne pas avoir entendu une seule fois ce terme ! Conséquence du relativisme généralisé de notre époque et de son égalisation contestable de toutes les valeurs ? J’espère plutôt que la chose était pour lui implicite et contenue tout entière dans l'idéal inaccessible ( ?) du fameux bol Song mythique ! Mais on aurait aimé quelques réflexions sur cette obscure idée de la beauté qui n’est pas sans quelques éléments relativement clairs ! Les siennes auraient sans doute été particulièrement instructives ou du moins suggestives ....
En tout cas, il y avait là une belle défense du simple pot si décrié de nos jours !
Jean François Juilliard

Commentaire de Denise et Michel MEYNET | 23.03.2020

Je partage volontiers l’opinIon de J F Juillard et j’ajouterai même qu’il est plutôt dommage qu’il n’ait pas mentionné seulement l’existence mais aussi l’oeuvre Abondante et colorée de son défunt frère céramiste dont le style radicalement différent du sien était fort apprécié non seulement du Président Mitterand et du ministre de la culture des années 80 mais reste aujourd’hui recherché aux USA et même en France...au moins par moi!

Commentaire de Bernard BACHELIER | 24.03.2020

Girel, la beauté et le bol ? Que pensez vous de son interview ? Esquisse de participation au débat ouvert par Jean-François Juilliard. Nous avons tous besoin de beauté, d'harmonie et de sérénité surtout en ce moment. Mais la beauté n'est pas synonyme d'art. Un paysage, une fleur peuvent être beaux. Ils ne sont pas une création humaine. Une création artistique qui nous touche et nous émeut ne respecte pas forcément les canons de la beauté. C'est à chacun de nous de dire si nous considérons belles, les céramiques de Girel. Lui, Jean Girel cherche traduire dans ses propres matériaux, une certaine idée qu'il s'est forgée, en voyant et peut-être rêvant, certains bols qui l'ont touché. Ce qui fait de Girel un créateur, ce n'est pas la ressemblance de ses bols avec des bols Song mais au contraire tout ce qui fait que ses oeuvres ne peuvent être confondus avec des Songs chinois des 11e 12e siècle. Ils sont le fruit d'une pensée et d'une pratique. La question est de savoir s'il nous considérons que, ce faisant, il crée un nouveau vocabulaire plastique. Le bol est une forme qui permet des variations infinies. C'est la variation qui nous intéresse

Commentaire de Jean-François Juilliard | 30.03.2020

Excellente initiative que cet accès libre au fil de discussion .

Voici quelques nouvelles de quelques amis céramistes : J.PChollet et A. Hédé, Coralie Seigneur et Sylviane Perret vont bien ! J.Luc Jourdain , Ch.Hair, P.Buté de même. Jacques Haeberlin aussi. Il a donné son accord pour participer au festival Jours de Lumière de St Saturnin d’Auvergne en septembre 2021.
Yvon Le Douget, très affecté récemment par des difficultés à tourner, se remet et vient d’effectuer une belle cuisson . C’est un grand réconfort !
Didier Hoft prépare une expo pour l’automne chez Barina

Mon amie Muguette Rivillon qui devait quitter son appartement le 20 mars y est bloquée.il lui reste de jolies pièces à vendre ! A surveiller donc au sortir du confinement ! Son numéro de tel: 01 42 54 43 50

Le jury d’ Artceram termine ses travaux en vue de l’expo au Ciel de Sèvres en septembre .

Bien amicalement à tous
Courage, foi et sérénité.

Commentaire de Denise et Michel Meynet | 30.03.2020

Camille Virot va bien et peut travailler tranquillement, les aéronefs qui se croisaient au dessus de sa thébaïde ont pratiquement disparu et la neige est repartie au bout d’une journée.

Je rappelle pour ceux qui ne connaissent pas que Camille est l’un des potiers les plus hauts de France ( légèrement plus de 1000 m d’altitude...) ,que ses ateliers sont dépourvus de chauffage et qu’il cuit à basse température...il fait un rabais de 20% sur les livres pendant le confinement, faut en profiter.

Daphné Corregan et Gilles Suffren ont pu rentrer in extremis du Rajasthan où ils animaient un workshop, y a pire comme endroit, mais le retour a pu se faire, ouf !À Lyon on peut acheter de la céramique via internet chez Francoise Souchaud ( il y a aussi du textile, on est à Lyon...) le site est : souchaudartprojectly.fr il y a Claire Roger, Françoise Joris et Florence Corbi.

Enfin pour Alberghina, les œuvres exposées chez Michel Blachère sont sur le site de la Galerie XXI , à regarder avant que tout soit vendu.

Commentaire de Christine Chelini | 30.03.2020

Pendant cette période, la céramique à la fois nous manque, et nous occupe l'esprit. Elle pourrait davantage encore occuper nos yeux.
Nous ne nous connaissons pas encore tous, ni ce que nous aimons regarder, collectionner ou créer, selon...
Peut-être pourrions envoyer une photo d'une céramique ou deux que que nous aimons, qui nous touche, pour les partager avec les autres membres du club, et expliquer pourquoi?

Commentaire de Jean François Juilliard | 31.03.2020

Excellente suggestion de Christine Chelini, cette idée d’un envoi de photos de pièces qui nous auraient particulièrement touchés,, même s’il comporte le risque d’un afflux peut être vite excessif ....
A voir ! Moi j’y suis favorable ! La confrontation des gouts est toujours très instructive ...et cela peut permettre de fructueuses découvertes.

Commentaire de Yvon Le Douget | 31.03.2020

Merci aux céramophiles d’accueillir les non-adhérents. J’ai pris un grand plaisir à visionner les vidéos désormais accessibles. Il y a chez les potiers des gens brillants. J’ai trouvé les exposés passionnants et même quand ils abordent la technique pure et dure, je les comprends encore, de quoi se sentir moins c … et de contredire cet ancien collègue de classe qui passant un jour par l’atelier me dit «  Ca alors, t’es potier ! Pourtant tu n’étais pas mauvais à l’école ! ». Au printemps 1992, je passe une journée entière à Taizé et je relate l’anecdote à Daniel de Montmollin. Il me répond qu’il lui est arrivé à peu près la même chose. Un intellectuel du parti communiste français a pris contact avec frère Roger, fondateur de la communauté, pour échange. Ce dernier n’est pas libre et demande à frère Daniel de le remplacer. La rencontre se fait à la mairie de Cluny et c’est le maire de Cluny qui fait les présentations : « Frère Daniel, potier ». Malaise perceptible chez l’intellectuel qui n’a pas fait tant de route pour rencontrer un potier. Alors le maire se rattrape comme il peut « potier, oui, mais il est célèbre ! ». Au final, me dira Daniel, tout se passera pour le mieux.

Commentaire de Christine Chelini | 31.03.2020

Grandement apprécié l'intervention de Jean Girel dans l'émission indiquée, et avec gratitude. Il explique extrêmement bien et avec force et simplicité, ce qui a constitué son fil conducteur, tout au long de son parcours artistique. Il n'y a plus qu'à se laisser emporter à travers son oeuvre, et à son pas, par tout ce qu'il y a inscrit paisiblement, mais avec une infinie patience et
détermination au long des années... L'émerveillement et la gratitude dont au bout!

Écrivez votre message ici